Imeys Développe La Mine De Lithium En France

Batteries lithium-ion pour véhicules électriques

La ressourece de Lithium dans le monde

Ressource mondiale de Lithium

Exploitation de la mine de Lithium

Exploitation du Lithium

Imerys a dévoilé son projet de développement d’une mine de lithium. Le projet devrait permettre d’extraire 3 400 tonnes d’hydroxyde de lithium par an.

PARIS, ÎLE-DE-FRANCE, FRANCE, November 1, 2022 /EINPresswire.com/ — Le group français Imerys a dévoilé lundi son projet de développement d’une mine de lithium dans l’Allier, dans le centre de la France. Le projet devrait permettre d’extraire 3 400 tonnes d’hydroxyde de lithium par an.

Ce métal sera utilisé dans les batteries d’objets d’usage courant et dans les voitures électriques, qui pourraient être équipées de 700 000 véhicules électriques.

Ce projet, qui est l’un des plus grands projets de lithium en Europe, contribuera aux ambitions de la France et de l’UE en matière de transition énergétique.

Il renforcera également la souveraineté industrielle de l’Europe à un moment, où les fabricants de voitures et de batteries dépendent fortement des importations de lithium.

Ces dernières années, le lithium est devenu une ressource stratégique avec le développement des véhicules électriques. C’est un métal ultra-léger et un conducteur électrique utilisé dans la production de batteries lithium-ion.

Comme le métal de base de toutes les technologies à faible émission de carbone, telles que les véhicules électriques, et un véhicule important pour la transition énergétique.

Le lithium est très important. Et La demande mondiale de lithium atteint de nouveaux sommets.

Les batteries lithium-ion ont d’abord été utilisées principalement dans le secteur 3C, c’est-à-dire les petites batteries lithium grand public (SMALL LIB).

Avec le développement de la technologie et l’amélioration continue des performances des batteries, les batteries lithium-ion sont progressivement utilisées pour alimenter des véhicules tels que les outils électriques et les véhicules électriques, c’est-à-dire les batteries d’alimentation (EV LIB).

En raison de leur légèreté, de leur petite taille, de leur faible prix et de leur potentiel d’autonomie, et avec des coûts progressivement réduits, les batteries lithium-ion sont la technologie de choix pour remplacer les véhicules à carburant au XXIe siècle.

Le marché du lithium a connu plusieurs augmentations de prix au cours de l’année. De plus, comme d’autres matières premières, la production de lithium n’a pas été en mesure de suivre la demande.

En fait, la demande de lithium a explosé ces dernières années, notamment en raison de l’expansion du marché des véhicules électriques (VE).

Actuellement, la majeure partie de la production mondiale de lithium et des réserves connues se trouve en dehors de l’Europe, où elles sont principalement situées en Australie, au Chili et en Chine.

Quant aux batteries au lithium pour les véhicules électriques, la majeure partie de l’UE est largement dépendante des importations.

L’UE prévoit d’interdire la vente de nouveaux véhicules à moteur à partir de 2035 et tente parallèlement de réduire sa dépendance à l’égard des batteries asiatiques.

Depuis la pandémie, les pays européens ont pris conscience de l’importance de la souveraineté industrielle. Les manufacturiers automobiles investissent dans la fabrication de véhicules électriques sur le Vieux Continent.

Ces dernières années, le nombre de projets de gigafactories de batteries en Europe a augmenté de manière exponentielle, dont trois en France.

La production d’Imerys couvrira plus d’un quart des besoins des futures gigafactories françaises, avec une empreinte carbone considérablement réduite par rapport aux concurrents non européens grâce à l’électricité à faible teneur en carbone du pays.

Les nouveaux projets miniers peuvent susciter une opposition locale. Les manifestations environnementales en Serbie, qui ont conduit le gouvernement à annuler la licence accordée à Rio Tinto pour son plus grand projet de lithium en Europe.

La mise en service de l’usine est actuellement prévue pour 2028. Et le gouvernement français veut continuer à exploiter le lithium pour assurer la production de batteries, clé de la transition écologique.

D’autre part, l’opposition locale aux projets de lithium de la part d’ONG comme les Amis de la Terre est très forte, arguant qu’ils doivent être évalués en profondeur et sérieusement.

En se basant sur l’expérience et la connaissance de la biodiversité locale, Imerys entend proposer un projet responsable, respectueux de l’environnement et des communautés locales, conformément à son code de conduite et aux normes internationales.

En plus de la mine elle-même, Imerys construira une usine pour transformer le mica contenant du lithium en hydroxyde de lithium. Cette poudre peut être utilisée directement dans la super usine de batteries et réduira l’impact environnemental du projet.

Les opérations minières seront donc entièrement souterraines (75 à 350 mètres de profondeur), ce qui réduira l’empreinte en surface et la poussière générée. Toutes les machines minières seront électriques.

Un pipeline sera construit entre la mine et le premier point de chargement au bord de la voie ferrée pour transporter le lithium vers l’usine de traitement.

Les gouvernements du monde entier encouragent activement l’utilisation de batteries lithium-ion dans les véhicules électriques, afin de réduire les niveaux élevés d’émissions tout en optimisant l’économie.

Le marché des véhicules électriques va continuer à se développer. Les prix des batteries et des véhicules électriques devraient continuer à baisser, le coût moyen mondial des batteries devant tomber à environ 109 USD par kWh en 2025 et atteindre 73 USD par kWh en 2030.

ZMS Cable
ZMS Cable
+86 371 6782 9333
[email protected]
Visit us on social media:
Facebook
Twitter
LinkedIn
Other

ZMS produit différents types de câbles


France - Siver News originally published at France - Siver News